Liste des documents nécessaires à la révision financière d’une église locale

Mis-à-jour jeudi 18 mars 2021 à 17h00.
  1. RELEVÉS BANCAIRES (13 relevés)
    • Douze (12) relevés bancaires imprimés couvrant la période du 1er janvier au 31 décembre de l’année vérifiée.
    • Relevé bancaire imprimé du premier mois de janvier de l’année suivante.
  2. COPIES DES CHÈQUES
    • Habituellement sous forme d’images recto-verso (à imprimer) que vous recevez avec le relevé bancaire mensuel.
  3. PREUVES DE DONS (Dîmes et offrandes)
    • ENVELOPPES de dîmes et offrandes regroupées par dépôt bancaire : chaque regroupement d’enveloppes justifie un dépôt bancaire.
    • RAPPORTS imprimés d’ADVENTIST GIVING (habituellement 2 par mois) : chaque rapport justifie un dépôt bancaire.
    • COURRIELS imprimés de tous les dons faits par Interac e-Transfer, regroupés par dépôt aux livres : chaque courriel justifie un dépôt bancaire.
  4. BORDEREAUX DE DÉPÔTS
    • Habituellement un dépôt par semaine (pour chaque sabbat) avec l’étampe de la banque si déposé en personne.
    • Sinon, alors bordereau de dépôt sans l’étampe de la banque quand vous utilisez le service “Dépôt de nuit”.
  5. PIÈCES JUSTIFICATIVES DES DÉBOURSÉS (factures et/ou reçus)
    • Classées par numéro ascendant de chèque (et non PAS par mois ou par fournisseur, et surtout PAS pêle-mêle).
  6. PLACEMENT(S)
    • Confirmation de vos placements à l’aide d’un document officiel.
  7. DETTE(S)
    • S’il y a lieu, confirmation de dette à l’aide d’un document officiel.
    • S’il y a lieu, le relevé de compte du “Revolving Fund” de l’Union du Canada.
  8. REÇUS OFFICIELS DE DONS (pour fins d’impôts des particuliers)
    • Copies de l’église : chaque reçu doit être signé.
  9. RAPPORTS Churchpal 
    • Conference Reports imprimés chaque mois après la fermeture du mois.
    • Bank Reconciliation (rapprochement bancaire) produit chaque mois
  10. BUDGET DES DÉPENSES de l’année
    • Copie du budget approuvé (voté) par l’église.
  11. VOTES AUTORISANT LES DÉPENSES NON BUDGETÉES
    • Entre autres, s’il y a lieu, les dépenses majeures inhabituelles.