6. Produire le RAPPROCHEMENT BANCAIRE en fin d’année (au 31 décembre)

L’objectif du rapprochement bancaire est de justifier / expliquer la différence, à une date donnée, entre le solde bancaire aux livres et le solde apparaissant sur le relevé bancaire.

Cette tâche est particulièrement importante en fin d’année parce que nous recherchons la comptabilisation de TOUTES les transactions comptables DANS L’ANNÉE CIVILE (du 1er janvier au 31 décembre), ce qui influence

  • l’exactitude des montants apparaissant sur les reçus officiels pour dons.
    – Y a-t-il eu des dépôts non enregistrés aux livres?
    – Y a-t-il eu des chèques de donateurs sans provision (NSF – Non Sufficient Funds)?
  • la fiabilité de nos états financiers annuels.
    – Quel est le montant exact du surplus ou du déficit?
    – Quels montants inscrire dans notre déclaration annuelle T3010 envoyée au gouvernement en tant qu’organisme de bienfaisance enregistré?

Généralement, il y a toujours une différence (entre le solde bancaire aux livres et celui à la banque) qui provient de

  • Chèques en circulation (enregistrés aux livres, mais pas encore passés à la banque)
  • Dépôts en circulation (enregistrés aux livres, mais pas encore passés à la banque)
  • Transactions bancaires autres (chèque donateur NSF, taux US, frais bancaires, etc. passés à la banque, mais non enregistrés aux livres)

COMMENT PRODUIRE LE RAPPROCHEMENT BANCAIRE DANS CHURCHPAL?